Fiches de lecture

Toutes les fiches de la période 5 sont en ligne

retrouvez-les en bas de cet article en un seul document

N’ayant pas de manuel de lecture dans ma classe, je fais depuis plusieurs années mes fiches d’étude du code moi-même, en piochant par-ci par-là les bonnes idées.

J’ai choisi de suivre la programmation de sons de « Mon CP avec Papyrus », car je la trouve vraiment cohérente et bien pensée. J’intègre une « maison du son », comme on le voit dans le manuel d’étude du code « Pilotis ». Avant de lire les mots de cette maison, les enfants effectuent collectivement une activité de tri d’images au TBI : on jette les images qui ne contiennent pas le son, on place dans la maison les images contenant le son étudié.

J’aime beaucoup cette partie car les enfants apprennent des mots nouveaux. Avant de glisser cette fiche dans leur porte-vues, ils doivent entourer, dans la maison, les lettres qui produisent le son étudié. De plus, il y a une petite activité de vocabulaire et/ou de grammaire : par exemple, entourer les noms d’animaux, ou bien entourer en rouge les noms féminins, en bleu les noms masculins … Cela permet un rebrassage fréquent des notions abordées.

Sur ces fiches, on a de la lecture de syllabes, de mots, de phrases, et plus tard d’un petit texte. J’ai fait en sorte que dans chaque partie, il y ait un niveau de difficulté croissant. Je dis toujours à mes élèves : « On fait son maximum. Si on lit une ligne, c’est bien. Si on en lit deux, c’est super. Si on en lit trois, c’est formidable. » Chaque enfant peut donc aller à son rythme. On retrouve également les mots-outils à savoir lire et écrire sans modèle.

Sur chaque fiche, on trouve une mini-leçon. Il peut s’agir de grammaire (j’ai suivi la programmation du manuel Pilotis, vous trouverez chez Chat Noir un document qui explique tout bien), ou de lecture de phrases qui aident à s’approprier des mots outils.

Et pour que les enfants s’approprient cette fiche, j’ai ajouté une partie « A toi de jouer ! ». Il s’agit d’une courte activité de réinvestissement en rapport avec la mini-leçon : par exemple, chercher dans la maison du son 3 mots au pluriel et les recopier. Il peut aussi s’agir d’une courte situation de production écrite permettant de réinvestir les mots outils appris, à l’aide d’une structure générative. Par exemple : « Dans le panier, il y a ………… et …………. » : les enfants complètent les pointillés avec des mots de la maison du son.

A partir de la période 3, nous commençons à étudier les sons complexes. Toujours dans un souci d’appropriation de la fiche, mes élèves utilisent un code couleur pour repérer et entourer ces sons : du marrON pour le ON, du orANge pour le AN, du blEU pour le EU, etc : article détaillé sur ce système ici. Cela les aide énormément !

Je crois que je vous ai tout dit ! J’espère que ces fiches vous plairont autant qu’à mes petits monstrueux, et je vous invite à les découvrir après quelques images d’aperçu.

Etude du code 1 LMESM

Etude du code 2 LMESM

Crafty with Calani - Chained Dots Borders 38 colors2Fiches lecture P1.jpg

fiches lecture P2

Fiches lecture P3

fiches lecture P4

Attention lorsque vous imprimez la fiche « -et, -ey »

2 versions sont disponibles :

l’une avec le geste Borel-Maisonny « é », l’autre avec le geste « è »

Fiches lecture P5

Crafty with Calani - Chained Dots Borders 38 colors2Trame modifiable de ces fiches

PPT 2 - Copie

Advertisements

25 réflexions sur “Fiches de lecture

  1. Gabrielle dit :

    Je suis admirative de ce travail de titan!!! Bravo pour ces très belles fiches très claires et agréables à lire! Je rêve de me lancer et faire mes propres fiches surtout pour la lecture du soir sans savoir très bien comment procéder mais en regardant à droite et à gauche ce sont les tiennes qui me tapent le plus dans l’œil! Alors merci pour ce partage!

  2. sandrine dit :

    Je ne veux pas abuser de ton temps mais si je comprends bien tu étudies à partir des graphèmes et non des phonèmes? Car je vois par exemple que le son f qui peut s’écrire avec la lettre f ou ph ne sont pas étudiés en même temps.
    je pensais surement à tord qu’il fallait partir du phonème et en faire découler tous les graphèmes sur le même temps d’apprentissage. Par exemple on travail le son o et toutes ses graphies en même temps?
    par exemple pour les ce 1 dans le livre j’entends je vois j’écris ils étudient tous les graphèmes d’un son.
    Je sais pas si je me pose les bonnes questions mais j’imagine que je dois justifier mes choix lors d’une inspection et j’ai pas vraiment de réponse.
    Bonne soirée

    • C’est une très bonne question, tu as raison de te la poser ! En CE1 cette façon de faire se justifie car les enfants savent déjà lire et ont passé en revue tous les sons ou presque l’année précédente, donc il est très judicieux de travailler par phonème. En CP, c’est envisageable aussi, mais cela veut dire que le son [o] par exemple, ou pire, le [e] avec ses multiples graphies, seront vus tard dans l’année, puisqu’en début d’année nos petits 6ans ne sont pas prêts à mémoriser plusieurs graphèmes à la fois. C’est pourquoi on commence par les graphies simples comme le « o », le « é », le « s » et par la suite, on apprend qu’il y a d’autres façons de transcrire ces sons ; et à ce moment-là, en effet, on peut leur présenter 2-3 graphèmes à la fois (s’il y en a vraiment beaucoup, comme pour le « é » et le « in », on peut travailler sur 2 semaines, par exemple une semaine « in im » et une semaine « ein ain »)

  3. francois dit :

    Je découvre avec bonheur votre site, merci du temps consacré au partage et félicitations !! Quel boulot ! La trame modifiable de vos fiches sons va m’être du grande aide car je ne suis pas très à l’aise avec la mise en forme!! merci

  4. sandrine dit :

    Bonjour, Valentinou
    Ayant à la rentrée une GS, CP, CE1 sans budget (enfin si je me suis battue pour avoir pilotis albums pour les cp) je commençais à préparer ma programmation des sons….(pour infos j’ai toujours eu des cycle 3 ) voici mes questions:
    je ne vois pas le son « ette » esse » »elle »… par exemple est ce volontaire, peut être n’est ce pas nécessaire?
    Je trouve qu’il y a de nombreux sons dés la 1ère période….les CP (même les élèves en difficultés) arrivent à suivre le rythme?
    Je suis désolée de te poser toutes ces questions mais c’est nouveau pour moi et surtout tout est à construire en peu de temps.

      • Quand j’ai cherché une méthode de lecture qui correspondait à mes attentes, Papyrus était ce qui me convenait le mieux : elle se basait sur les Alphas et la programmation de sons m’est apparue très cohérente. Depuis je m’en suis détachée mais en ai gardé la progression des sons. J’aime beaucoup le manuel de code Pilotis, il est également très bien. Mais maintenant que j’ai fait toutes ces fiches et qu’elles me conviennent bien .. ^^

    • Bonjour Sandrine ; les graphies « ette » « elle » « esse » … sont abordées avec e + double consonne. Depuis 2 ans j’introduis en effet tous les sons simples avant Noël. Ayant présenté les Alphas en début d’année, les élèves suivent bien, d’autant plus que je rebrasse beaucoup. Par la suite, pour les ons complexes, on passe à un son/semaine. L’an prochain je travaille à 75% et c’était difficile de travailler 2 sons/semaine. Je ferai donc 1 son/semaine en regroupant certains (par exemple c/k/qu)

  5. Christelle dit :

    Très jolies fiches, moi qui dois refaire les miennes (changement de méthode oblige…), elles m’inspirent ! Petite question : quelle police as-tu utilisée pour présenter cet article (je parle de celle qui est en violet, avec des flèches qui montrent le détail/les rubriques de tes fiches) J’ai bien regardé ton article « polices » mais je ne la retrouve pas… Merci d’avance !

  6. GG dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour tout ce beau travail que tu partages et dont je me suis servi cette année.
    J’aimerais utiliser tes fiches de sons l’année prochaine et en les regardant de plus près, j’ai vu qu’il manquait les fiches des sons j et ch. Si tu as le temps de modifier tant mieux, sinon tant pis !
    Bon courage pour les derniers jours !
    GG

  7. baumgartner dit :

    Bonjour ! Bravo et merci pour ce superbe travail ! Je me pose 2 questions à propos de la progression: comme tu fais l’étude du code sur une semaine à partir de la période 3 et que si j’ai bien compris les élèves ont comme  » devoir » lire les syllabes/ lire les mots/ lire les phrases/ lire le petit texte … quand lisent -ils les textes des albums pilotis … ?
    D’autre part, avec un son par semaine, tu arrives à boucler l’année ?
    Merci d’avance si tu prends la peine et le temps de me répondre, tes conseils me seront utiles

    • Concernant le fait de boucler l’année : il y a des petites choses qui ne sont pas vues : par exemple le u ou le e après le g ; sinon tous les sons sont vus.
      Ensuite pour ta première question : ils lisent les albums pilotis en plus de l’étude du code. Je vois l’apprentissage de la lecture un peu comme la musique : on a besoin d’apprendre le solfège (=étude du code) pour apprendre à jouer des morceaux de plus en plus difficile (lecture de vrais textes de niveau croissant). L’un n’exclut pas l’autre, c’est complémentaire.

  8. Elise dit :

    Ouaw ! Merci pour le partage. J’admire ton travail ! Je me retrouve bien dans ta manière de faire. J’ai des GS-CP depuis plusieurs années et je me lasse des méthodes et fichiers. J’utilise Taoki depuis 2 ans. C’est une très belle méthode qui est aussi très efficace mais je lui reproche d’être chronophage, on n’a pas le temps de faire de littérature à côté. Quel dommage. Et aussi je trouve que les élèves sont peu autonomes sur les exercices, ce qui n’est pas pratique en double niveau… Je réfléchis donc à me lancer sans manuel l’année prochaine. Ton travail m’inspire beaucoup. J’aime aussi beaucoup les Alphas. J’ai lu ton document d’organisation des séances de code. Des questions me turlupinent. Quels types d’exercices contiennent les fiches d’exercices à dominante code et compréhension ? Penses-tu publier des exemples de tes fiches d’exercices ? A quoi ressemble ton emploi du temps ?

    • Bonjour Elise,

      Sur mon ancien blog (que je suis en train de déménager ici), j’ai publié quelques fiches d’exercices à titre d’exemple :
      http://lamaitresseetsesmonstrueux.eklablog.com/creer-ses-exercices-trame-modifiable-a113875432
      Il est possible que je les publie tous cet été, sans certitude cependant.

      Concernant mon emploi du temps, je suis le document d’organisation que tu as lu ; j’utilise en plus de ces fiches d’étude du code la méthode Pilotis pour le travail sur les albums. En jour 1 découverte du texte de la semaine, en jour 2, exercices de compréhension sur ce texte, en jour 3, vocabulaire lié au texte, et en jour 4, production écrite liée au vocabulaire de la veille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s