Décompositions additives

Avertissement : pour ouvrir les documents, il vous faut impérativement posséder le logiciel ActivInspire.

Image7

Je vous propose des paperboards que j’ai créés pour travailler les décompositions additives, qui sont mises en avant dans les nouveaux programmes. Rémi Brissiaud considère depuis fort longtemps que c’est un apprentissage fondamental, aussi trouve-t-on chez Retz les « Albums à calculer » et de nombreux exercices dans le fichier « J’apprends les maths avec Picbille ». Dans ce fichier, on retrouve une présentation récurrente de l’écriture additive sous forme de décomposition :

Décomposition brissiaud

J’ai reçu un spécimen de la méthode de mathématiques de Singapour, et j’y ai trouvé une présentation qui m’a parue intéressante, où on parle du tout et des parties :

décomposition singapour

J’ai eu envie de mixer les deux présentations pour que mes élèves s’y repèrent bien, et j’ai décidé d’utiliser cette configuration :

maths schéma décomposition

Je me rapproche ainsi du « V à l’envers » du fichier Picbille, le cercle plein représente le tout, les cercles en pointillés les parties. Je trouve ça « parlant », reste à espérer que mes élèves aussi !

Pour chaque paperboard, le principe est toujours le même : on cherche combien d’animaux sont cachés, pour valider, on clique sur le point d’interrogation. Dans les premières pages, les animaux sont appariés avec un repère : par exemple, chaque écureuil a une noisette. Quand on cherche combien d’écureuils sont cachés, les noisettes sans écureuil aident les enfants. Dans les dernières pages du paperboard, ces repères disparaissent. Cependant, la disposition des animaux (identique aux constellations « comme Dédé ») constitue une aide pour se représenter mentalement les animaux manquants. Enfin, en dernière page, on pourra remplir avec les enfants la « maison du nombre ». La méthode de Singapour parle de « familles du nombre » et invite les enfants à raconter des histoires (par exemple : Il y a 7 mojitos sur la table, 5 pour la maîtresse, 2 pour la directrice), un point que j’ai aussi beaucoup apprécié.

Bon allez, trêve de blabla, voilà les paperboards, un clic sur l’image pour les télécharger.

Image9

Image1

Image2

Image3

Image4

Image5

Image6

Image7

Image8

Image10

9 réflexions sur “Décompositions additives

  1. Merci beaucoup, Maitresse, pour ces paperboards. J’ai téléchargé celui avec les écureuils pour travailler avec mes GS en fin d’année dernière, et ça a super bien marché !!!! Et je reviens ce soir pour garder le lien en favori ! 😉

  2. sol5 dit :

    J’aurais bien aimé aussi mais je n’ai ni vidéoprojecteur, ni TBI (et c’est pas demain la veille…). Je les aurais pourtant bien utilisé (j’ai fait une version proche en N&B… mais affiché et j’en aimerais une en couleur pour l’autonomie !)

  3. Emapi dit :

    Merci pour ces réflexions mises en partage! J’aime bien ta représentation avec les bulles et le V à l’envers… Je vais l’adopter!
    PS: Snif…je n’ai pas te Tbi…m’en vais me consoler avec un mojito^^!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s